La technique 2018-05-29T18:26:32+00:00

La technique de FUE manuelle


La FUE manuelle se situe à mi chemin entre l’artisanat d’art et la chirurgie de précision. Elle consiste à extraire les follicules un par un dans la zone donneuse, à l’aide d’un punch manuel puis à les injecter sans incision préalable dans les zones dégarnies à l’aide d’un implanteur de choi.

``Garantir un résultat naturel et esthétique``


Choisir de pratiquer la FUE manuelle, c’est accepter de prendre le temps de faire les choses correctement, à la manière d’un artisan. Répéter des gestes précis, et minutieusement réglés.

Certains docteurs considèrent que l’implantation est un art. À la manière d’un horloger ou d’un joaillier, le chirurgien effectue un travail minutieux, et se conforme à de nombreuses règles dans le respect des proportions, de l’esthétisme, mais aussi de la morphologie et des souhaits du patient.

Il doit faire des choix stratégiques en sélectionnant les follicules, et en les injectant avec un angle précis, dans un sens et une direction qui varient selon les individus. Un vrai travail d’orfèvre, dont l’objectif est de garantir un résultat esthétique et naturel. L’intervention prend du temps et la patience est le prix à payer pour obtenir ce travail d’excellence.

Applications de la technique:

Idéale pour l’homme et la femme, elle s’applique à :

  • Greffe de cheveux
  • Greffe de poils corporels
  • Greffe de barbe
  • Restauration de zones pileuses (sourcils, torse, pubis…)
schéma expliquant le fonctionnement de l'injecteur de choi

L'intervention étape par étape


1. Prélèvement et classement des follicules.

Dans un premier temps, le docteur procède à une anesthésie locale à l’arrière du cuir chevelu pour endormir la zone de prélèvement. Puis, il procède à l’extraction des follicules à l’aide d’un outil cylindrique de très faible diamètre, avec doigté et précision. Il sélectionne les follicules appropriés en même temps qu’il les extrait.

le docteur mitsiopoulos extrait des cheveux à l'arrière de la tête du patient

Les follicules qui peuvent contenir plusieurs cheveux sont ensuite triés et classés par catégorie, sans être divisés ou recoupés, afin de ne pas altérer leur qualité ou durée de vie, et de garantir un résultat naturel.

une infirmière classe des follicules par catégorie et par nombre de cheveux

2. Dessin et placement. 

Pour obtenir un résultat naturel, le docteur doit réaliser une ligne frontale en cohérence avec l’âge et la morphologie du patient et placer les follicules de manière stratégique.

Le dessin de la ligne est en effet un des composantes indispensables à l’obtention d’un résultat naturel. Le docteur doit prendre en compte la forme du crâne du patient, son âge, l’évolution de la calvitie, l’angle d’ouverture des lobes temporaux… une expérience solide et des dispositions artistiques sont donc essentielles pour obtenir un résultat esthétique.

Le placement des follicules relève là aussi d’un choix stratégique. Les follicules à 1 cheveu sont placés en bord de ligne frontale pour donner un aspect naturel à la ligne, et les follicules à plusieurs cheveux sont utilisés en retrait de ligne et dans les zones les plus dégarnies pour apporter de la densité.

Docteur mitsiopoulos dessine le schéma d'implantation de la ligne frontale d'un patient

3. Implantation à l’aide d’un implanteur de Choi. 

Dans un second temps, et après anesthésie de la zone d’implantation, le docteur va injecter les follicules un par un à l’aide de l’implanteur, en choisissant un angle, une profondeur et une direction appropriés. Cet instrument lui permet d’obtenir un résultat naturel et de dessiner une ligne frontale en harmonie avec la forme de visage du patient.

le Docteur Mitsiopoulos injecte des cheveux dans le cuir chevelu d'un patient

L’implanteur est composé d’une aiguille à pointe biseautée, et d’une rainure latérale qui permet l’insertion du follicule dans l’aiguille. Il y a un système de piston à ressort pour permettre l’injection dans le cuir chevelu. Grâce à l’implanteur, le docteur peut injecter directement le follicule et contrôler son insertion sans avoir à faire des incisions préalables et utiliser des pinces.

injecteur de choi

Une infirmière insère le follicule dans l’aiguille de l’implanteur, et le médecin l’introduit dans le cuir chevelu du patient.

une infirmière insère un cheveu dans un implanteur de choi
Ne repartez pas les mains vides...
Téléchargez nos 5 conseils pour stopper votre calvitie, c'est gratuit et ça va vous faire du bien ;-)